Une eco region de savane inondable


...pendant la saison humide, le Pantanal vous déroule le tapis vert !



La plaine est bordée par les «Table Mountain» à l’est, et s’étend jusqu’aux contreforts des Andes à l’ouest. Cette zone inondable est presque aussi grande que l’Allemagne ou encore six fois la Suisse (230.000 km²) et représente un important réservoir d’eau naturelle pour la faune, la flore et la population. 

Dans ce bassin inondable, qui se remplit irrégulièrement à partir de la mi-novembre, les niveaux d’eau diffèrent chaque année.
Si nous regardons la carte, le bassin hydrographique se trouve à Diamantino, au nord de Cuiabá. Au nord, l’eau coule dans l’Amazone. Vers le sud, dans le Rio Paraguay vers l’Argentine via le Pantanal.

Le Pantanal commence à quelques minutes de voiture de la ville de Poconé, construite par les chercheurs d’or. En quittant Poconé, vous atteignez rapidement la fameuse piste d’argile rouge : la Transpantaneira. Sa construction a débuté dans les années 70. Le Brésil souhaitait raccorder les régions pauvres du nord aux métropoles commerciales du sud, au Paraguay et en Argentine. La banque mondiale a cofinancé une grande partie de la route, mais malheureusement, à cause de la corruption et des conditions de construction difficiles, les travaux se sont « embourbés ».
C’est pourquoi la Transpantaneira connecte seulement Poconé à toutes les fermes du Pantanal, et se termine à Porto Jofre, à 145 km vers le sud.
   
Carte du Pantanal
Au Pantanal, vous pourrez rencontrer une faune très diversifiée : 640 espèces d’oiseaux, dont l’ara Hyacinthe, de nombreux amphibiens, le nocturne tapir et le fourmilier géant. C’est aussi l’endroit ou vous pourrez admirer le Jabiru, le second plus grand oiseau d’Amérique du sud, mais aussi le jaguar et l’anaconda.

Saviez vous...  que le coati est le seul animal qui peut manger le crapaud venimeux d’Aga. Il le bat et le lave jusqu’à ce que le poison sorte de son corps avant de le manger. 

Que les fourmis «coupe feuilles» ne défolient qu’un seul arbre du groupe? Après deux ans, elles reviennent au même endroit et défolient un second arbre. C’est ainsi que l’équilibre est respecté.
Que le vautour décrit des cercles dans le ciel pour deux raisons : son flux sanguin change en fonction de la lumière du soleil sur son cou sans plumes, de sorte qu’il ne s’empoisonne pas quand il se nourrit de charogne. Cela lui permet aussi de mieux repérer son repas au sol.

Que le caïman a des papillons sur les paupières parce qu’ils sont attirés par l’évaporation de ses larmes. Les oiseaux les confondent avec du nectar et nettoient ainsi involontairement ses yeux.         
Les défis:  Malheureusement, les troupeaux de bovins s’agrandissent toujours, et acidifient la terre par leur fumier. Les buffles, importés au départ pour protéger les vaches des jaguars, détruisent désormais notre fragile nature par leur nombre en constante augmentation. Leur poids tasse la surface du sol, et ils mangent de nombreuses plantes importantes. Ils transmettent également des maladies aux cerfs des marais. 

Les éleveurs de bétail détruisent intentionnellement les monticules des termites afin de mieux gérer les pâturages. Cela éloigne les fourmiliers, qui se nourrissent de fourmis et de termites.
La culture du soja est aussi un problème, car elle fait disparaitre les galeries de forêts.

L’avenir du Pantanal c’est le tourisme durable, qui respecte les animaux et les plantes. C’est ainsi que nous voyons notre tâche ici. Ce sont les valeurs que nous voulons partager avec vous.

Nous serons heureux de vous donner de plus amples détails sur le Pantanal lors de votre visite. Nous avons hâte de vous voir bientôt!

Adresse
Rodovia Transpantaneira
Km 38
78175-000 Poconé
Mato Grosso, Brésil

Coordonnées
S 16° 33'' 5'
W 56° 43'' 12'

Contact
Mail: info@pantanal.ch
Flagge von Brasilien  +55 (0) 65 999 68 60 37
Flagge von Brasilien  +55 (0) 65 999 46 80 22
Flagge von der Schweiz    +41 (0) 43 537 11 71  

Pour une réponse rapide
  utilisez le formulaire de demande

partagez cette page

© Copyright 2019 UeSo Estância Vitória - Tous droits réservés - déclaration de confidentialité